Les Trous ...... pour fusion



Les Trous………...pour fusion

Je cite souvent au début de ma planche, un extrait d’une lecture qui a inspiré mon travail. De mémoire, Baudelaire et ses Chimères, Paolo Coelho sur le Chemin de Compostelle,
le rappeur Abd-Al-Malik citant Derrida lors de son intronisation comme Chevalier des arts et des Lettres,
et tout récemment Florence Artaud.
Quand je me demande le matin en me rasant ce que la maçonnerie a changé en moi : deux réponses me viennent à l’esprit
Le plus important pour moi : j’ai fait connaissance de tous les F.°. qui composent notre R.°. L.°. ; maillons très divers mais animés par la même flamme : le travail,
la fraternité, l’envie de transmettre, le respect du Rituel et de la Tradition .
Deuxième évidence : je ne lis plus comme avant.
Mon esprit fait constamment référence aux symboles maçonniques : « tout est symbole me disaient mes Surv .°. »lorsque j’étais apprenti ; et je trouvais qu’ils exagéraient. Et bien non ! Ils avaient sacrément raison !
Et je me laisse surprendre par moi-même comme dit Jean-Paul , mon plus que F .°. puisque Jumeau

Voici donc un extrait d’un livre de Jacques BERTRAND intitulé « Brève histoire des choses » ; Jacques Bertrand a écrit, entre autres, «Je voudrais parler au Directeur » et « L’Angleterre ferme à cinq heures » . Un écrivain pertinent.
C’est une « Brève histoire de la perceuse » qui m’a inspiré.
L’Homme est un animal à sang chaud, voisin du Poinçonneur des lilas et du perceur de coffre-fort. Dès la plus haute Antiquité et même avant, il semble s’être principalement employé à faire des trous. Ce faisant, il s’adaptait parfaitement à la structure de l’Univers qui, après tout, n’est qu’un immense trou saupoudré de poussière d’étoiles.
Exceptionnellement, il a laissé d’autres traces, comme le portrait de l’ours de la grotte Chauvet ou des Demoiselles d’Avignon. Mais dans l’ensemble, son activité favorite a été le trou………………………….